Centre Anti-Tabac CAT-Basset Quand on sait, c'est plus facile Aide pour arrêter de fumer
English | Español | Deutsch | Português | Italiano | Russian | Chinese | Chinese (zh-TW) | Japanese | Korean | Thai
vide

Le Champix - Arnaque Marketing et Escroquerie ?

Thierry Basset affirme que le Champix et le Zyban sont « une grosse arnaque pour arrêter durablement, comme pour tous les autres produits d’aide au sevrage tabagique dont les substituts. »
On rembourse la nicotine qui est une substance toxique pour le cerveau. C’est un Hold up financier que subit la caisse d'assurance maladie, c'est un vrai scandale !

Cela n'a rien avoir, mais quand même, Pfizer avec un bénéfice de 8,63 milliards de dollars, annonce en France 700 licenciements, dont ceux de 500 visiteurs médicaux !

Que fait le ministre de la santé pour mettre de l'ordre dans tout ça ?
Xavier Bertrand a déclaré, mardi 31 juin 2011, lors de la Journée mondiale sans tabac, que la Sécurité Sociale ne rembourserait plus le Champix. Huit mois après, Monsieur Basset, attends toujours...
(nous sommes le 6 févirer 2012).


Ce que Pfizer ne vous explique pas :

C'est que ce laboratoire américain à délibérement écarté pour atteindre 22% de taux de réussite, tous les fumeurs qui souffrent de troubles mentaux !
(La dépression est un trouble mental).

Selon l'institut national de santé mentale aux états-Unis, 26% des américains agés de 18 ans et plus, soit près de 80 millions de personnes, souffrent d'un trouble mental dans une année donnée, et près de 18 millions souffrent d'une maladie grave.

Pourtant les médecins continuent à prescrire ce médicament à toute la population sans aucun discernement !
Et c'est précisement se qui pose problème, vous ne croyez pas ?

Le champix fait grossir :

En augmentant chez de nombreux patients le taux d'hypoglycémie, le Champix augmente l'appétit et favorise la prise de poids.(1)

Thierry Basset (Fouineur et chercheur indépendant).



Résultat d'études sur le Champix ® (varénicline).

Deux études ont été menées auprès de 2.052 fumeurs motivés à arrêter.(2)

Certains bénéficiaient de la varénicline (1 mg deux fois par jour),
d'autres du bupropion ( Zyban ® LP ) (150 mg deux fois par jour) ou d'un placebo.

Les traitements ont été administrés pendant 12 semaines et les patients ont été suivis pendant un an. A l'arrêt des traitements, un an plus tard,

    22,4% des sujets ayant reçu la varénicline étaient toujours abstinents,
    16,4% dans le groupe bupropion,
    8,4% avec le placebo.

Explication du protocole d'évaluation de Pfizer : Les 22,4% à 12 mois bénéficient d'un suivi à peu près aussi lourd que notre prestation. Tenez vous bien :

  • 10 minutes d'entretien hebdomadaire avec un tabacologue pendant les 12 premières semaines (donc 2 heures au total si je compte bien);

  • un suivi toutes les 6 semaines en moyenne de semaine 13 à 52 plus un suivi téléphonique occasionnel !!!
  • medicament

    Si avec ça les gens n'arrêtent pas, c'est que les tabacologues sont mal formés ou incompétents (cocher la case inutile) … Cette intervention intensive explique le niveau du score inhabituel du traitement placebo, qui a dépassé 10,3% à 12 mois dans un des deux essais du dossier d'AMM de Champix nº 1036 (non retenue, of course).

    Source : http://unairneuf.blogs.psychologies.com/billets/2007/01/les_chiffres_of.html

    Traduire : par l'absence du produit qui fait référence habituellement Pfizer ne veut pas démontrer qu'un produit placebo fait aussi bien que la nicotine pharmaceutique (patchs, gommes, …) qui fait référence (10% en moyenne à 12 mois).

    Comme le Zyban ® LP est toujours donné comme plus efficace que les patchs, cela ne fait que confirmer que de trop nombreux médecins sont les "caniches de l’industrie pharmaceutique" (3) à savoir, que les patchs ne servent pas à grand chose pour l'arrêt définitif du tabac, mais pour les autres médicaments, c'est pas vraiment mieux, d'autant que le Champix ® des laboratoires Pfizer, est ce qui ce fait de mieux … parait-il !


    Incroyable, le Champix sur 12 mois ne ferai pas mieux que 10% !

  • Au départ il y a 2052 fumeurs volontaires dans le test du produit (la varénicline).
  • Seulement 45%, soit 900, ont terminé valablement le test d’un an. (45% des candidats de départ seulement ont été validés au final).
  • Sur ces 900, 22,4% avaient cessé de fumer, ce qui ferait 202 personnes.
  • Rapportons 202 sur 2000, cela ne fait que 10%, ce qui n’est pas miraculeux, et loin des promesses toujours attendues par les fumeurs.

  • Sevrage tabagique : motivation et soutien psychologique d'abord. Il n'est pas établi aujourd'hui que la balance bénéfices-risques de la varénicline soit plus favorable que celle de la nicotine, en l'absence de comparaison directe des deux médicaments. Les effets indésirables de la varénicline paraissent modérés, mais on a encore peu de recul. L'association nicotine + varénicline augmente les effets indésirables de la nicotine. Au total, la place du médicament dans le sevrage tabagique est modeste. La nicotine reste le médicament de choix quand une aide médicamenteuse est jugée utile.

    Source : Revue Prescrire - Numéro 276, octobre 2006 - p.645-648.



    « Arrêter de fumer définitivement, ça s'apprend
    © Thierry Basset.


    Le test, ceci peut se comprendre, rejette les candidats atteints de complication : diabète, dépression, troubles bipolaires, maternité, etc.
    La moyenne d’âge des participants était de 45 ans. Mais on sait bien que la motivation est alors à son pic, les dégâts commencent à se manifester sur le souffle, la forme physique, etc.
    Il est donc abusif de laisser croire à un médecin qu'il obtiendra, sur des fumeurs pathologiques, sans accompagnement lourd, ces 22% de probabilité de succès. Nous avons montré ci-dessus que le score réel, quand on ne choisit pas ses patients, serait plus proche de 10% avec quatre heures de suivi par fumeur. Sans suivi, on ne sait pas !

    Source : http://unairneuf.blogs.psychologies.com/billets/2007/01/les_chiffres_of.html

    Les effets indésirables identifiés pour Champix ® sont principalement des nausées, observées chez environ un tiers des patients (28,6%), ainsi que d’autres troubles digestifs, constipation, digestions difficiles, ballonnements et moins fréquemment, des maux de tête, des troubles du sommeil et les rêves anormaux … assez inquiétant !
    On a signalé aussi, contrairement aux effets de la nicotine, une tendance à l’hypoglycémie, avec une augmentation de l’appétit et une prise de poids !

    Champix ® ne doit pas être utilisé chez l’enfant et l’adolescent de moins de 18 ans ainsi que chez la femme enceinte ou en cours d’allaitement (Des études effectuées chez l'animal ont mis en évidence une toxicité sur la reproduction). De même, une attention particulière doit être portée aux personnes âgées (plus de 75 ans), aux personnes souffrant d’épilepsie, de pathologies cardiovasculaires, de bronchopneumopathie chronique obstructive ou de psychose.

    Plus grâve …

    Champix ® peut entraîner des sensations vertigineuses et une somnolence et par conséquent peut influencer l'aptitude à conduire des véhicules et à utiliser des machines. Il est recommandé aux patients de ne pas conduire, de ne pas utiliser de machines complexes …
    Pour une description plus complète des effets indésirables observés sous Champix, veuillez vous repporter à la notice.

    Source :Pr Robert Molimard, fondateur en France de la tabacologie, France info et http://www.esculape.com/medicament/champix.htm.



    Prix indicatif de vente du champix : Traitement Complet : Prix : de 450 € à plus
    de 600 € avec les consultations et le suivi !

    - (2 Semaines de départ + 10 Semaines de Recharge - tablette de 0,5mg et 1mg).

    Source : Prix moyen en pharmacie et http://www.121doc.fr/champix.html


    A propos du Zyban (Bupropion).

    Le laboratoire GSK (GlaxoSmithKline) précise dans le VIDAL, section pharmacodynamie : « le mécanisme d'action du Bupropion dans l'aide à l'abstinence tabagique n'est pas connu ».

    En effet, pour un bénéfice de 15% dans l'aide à l'arrêt du tabac, les effets secondaires de ce produit qui entraînent de multiples pathologies iatrogènes et aggrave la santé des fumeurs sont bien connus. En outre, ces pathologies induites engendrent un coût non négligeable pour de la sécurité sociale (multiples consultations, hospitalisations, soins longs et coûteux, arrêts de travail …).
    Les fumeurs ne méritent pas d'être victime de telles aberrations thérapeutiques.

    Dr Emmanuel KHALATBARI, Dr Emmanuel KHALATBARI, tabacologue, responsable des consultations de tabacologie des hôpitaux de lyon.



    Auteur, Thierry Basset, le 23 novembre 2006 et (MAJ.) janv 2009.


    Quelles solutions, alors ?

    Nos équipes répondent Gratuitement à vos questions :   01.45.85.61.60
    (Pour ne pas avoir a payer la communication, nous pouvons vous rappeler sur une ligne fixe)


    1 - Les signes de neuroglucopénie sont toujours brutaux, ils témoignent du dysfonctionnement de l'ensemble ou d'une partie du cerveau :
      • trouble brutal du comportement (colère brutale, comportement brutalement inadapté, etc.),
      • perte brutale de la capacité à exécuter une tâche, un raisonnement,
      • trouble brutal de la vue de la parole, de la marche,
      • crise d'épilepsie,
      • au maximum perte de connaissance,
      • coma.
    Les symptômes…

    AU PLAN PHYSIQUE :

      • Une baisse d’énergie (faiblesse) subite ou continuelle
      • Des tremblements
      • Un besoin constant de manger
      • Une rage de sucres et de féculents (boulimie)
      • Une transpiration abondante le jour ou la nuit
      • Une vue embrouillée
      • Des étourdissements
      Parfois, des pertes de connaissance.

      En conséquence…
      • Une grande fatigue
      • Des migraines
      • De l’insomnie
      • De l’obésité ou de la maigreur
      • Une dépendance aux drogues, à l’alcool et aux médicaments.

    AU PLAN PSYCHOLOGIQUE :
      • Une dépression passagère ou chronique
      • Un burnout (épuisement professionnel)
      • Une très grande nervosité
      • Un manque de concentration et une difficulté à lire
      • Un caractère antisocial et indécis
      • Un manque d’intérêt sexuel
      • Des trous de mémoire et de la confusion mentale
      • Des phobies, des peurs, de l’anxiété
      • De l’hyperémotivité, de l’agressivité.
    Source : Cachée volontairement par Thierry Basset.

    2 - European Medecines Agency (EMEA) et Résumé du rapport européen public d'évaluation (EPAR) sur le Champix.   Cliquez ici

    3 - A propos d’un article paru le 11 novembre 2006 dans le British Medical Journal : (un des principaux journaux médicaux britanniques). "Doctors must not be lapdogs to drug firms" ( Les médecins ne doivent pas être les caniches de l’industrie pharmaceutique ). À la suite de cette intervention plusieurs sociétés retirèrent ou menacèrent de retirer leur soutien financier pour des congrès futurs.
    - BMJ 2006 ; 333:1027 (11 November 2006), doi:10.1136/bmj.39024.654086.59 >
    Auteur, Thierry Basset, février 2007 (MAJ.) fév 2011 et 2012.


    Infos pour arrêter de fumer

    Méthode comportementale pour arrêter de fumer C'est décidé, j'arrête de fumer (particuliers)
    Tabac : grossesse et cigarettes : quels risques ? Arrêter de Fumer sans grossir : c'est possible !
    Calendrier : bienfaits de l'arrêt du tabac Composants d'une cigarette
    Tabac : inconvénients et avantages. Tabac : test de motivation

    Infos pratiques

    Substituts nicotiniques : la nicotine donnerai le cancer Arrêt tabac : patchs nicotine ou gommes ?
    Tabac : étude et méthode comparée Tabagisme passif : Quels risques ?
    Loi Evin : droits des non-fumeurs Infos cannabis : effets,dépendance et dangers
    Narguilé, shisha "chicha" : Quels dangers ? Vidéo choc : campagne anti-tabac DNF.
    Arrêter de Fumer : choisir une méthode Images chocs pour lutter contre le tabac pour les femmes.
    News, infos et études sur le tabagisme.
    … Plus de 101 articles, études scientifiques, etc.
    Champix quel risque ? Le prix du danger

    © 2004-2012 CAT-Basset - Arrêter de fumer définitivement, ça s'apprend.   copyright France.com